Montage sur ITE avec blocs de mousse rigide

Pour installer un système de support pour plantes grimpantes d’acier inox, diverses solutions existent, notamment le montage au niveau de blocs rigides de mousse PUR inclus dans le manteau isolant. Ces blocs ne font pas partie de l’assortiment de produits de FassadenGrün. Ils peuvent cependant être combinés à nos dispositifs de fixation WM 12XX6 et AS 12XX6. Le montage du système ITE ne doit pas être terminé pour pouvoir inclure les blocs dans le manteau isolant avant la mise en place de l’enduit. Vous trouverez sur cette page des informations sur le montage des blocs de mousse dure et des dispositifs d’ancrage pour compléter les fiches produit du WM 12XX6 et AS 12XX6. L’exception est le dispositif de fixation WM 12227 dans des blocs avec plaque aluminium, consultez cette page pour plus d’informations sur ce procédé.

Prérequis

L’installation d’un système de câbles et des blocs de mousse rigide doit être planifié au plus tôt lors des travaux sur la façade, les vendeurs de systèmes ITE ont généralement ces blocs à disposition dans leur assortiment et pourront vous conseiller. Les parois munis d’un manteau isolant entièrement rigide (mousse de polystyrène extrudé, de verre mousse ou de liège sont parfaitement adaptés. Une paroi capable de porter les tiges d’ancrages doit être derrière le manteau isolant, par exemple en béton, pierre naturelle, briques pleines ou creuses ou encore en béton cellulaire.

Montage des WM 12XX6 dans des corps de mousse dure dans une couche d'isolant

Mise en place des corps rigides

Les blocs de mousse ronds ou carrés (en rouge dans le schéma) sont imbriqués dans le manteau isolant moins rigide en polystyrène ou en laine minérale avant que le manteau isolant ne soit enduit. Sur la photo, un bloc rigide est visible là où sera montée une vis à câbles plus tard. Attention à prendre en compte les instructions du fournisseur de votre système ITE.

Cylindre de montage dans l'isolant

Marquage et enduit

Un clou de marquage est enfoncé au centre de chaque bloc de mousse dure, puis la façade est enduite et peinte. Attention, le lissage à la taloche est plus difficile à cause des clous qui dépassent.

Plaque de montage dure

Retrait de clous de marquage

A la fin des travaux de peinture, les clous de marquage sont retirés de la paroi. Les endroits sont marqués au feutre pour pouvoir être retrouvés facilement lors des travaux de perçage.

Marquage de la plaque de montage

Perçage

Les perçages sont faits avec un foret pour marteau perforateur extra-long, (ou pour une isolation jusqu’à 16 cm avec un foret à percussions). La profondeur de perçage dans la paroi porteuse est de 10 à 14 cm env. Le perçage doit impérativement être parfaitement perpendiculaire à la paroi. La poussière de perçage est recueillie ou aspirée, vous trouverez des détails supplémentaires sur la fiche technique sur les travaux de perçage

Percage de l'isolant

Briques creuses

Utilisez des tamis pour scellement chimique extra longues SD 16130 dans la brique creuse, percez alors à d= 16mm et à profondeur 140 mm env. La collerette des tamis est coupée au plus près pour faciliter l’insertion du tamis tout en l’empêchant de s’enfoncer dans la paroi.

Insertion du tamis à scellement

Injection du mortier chimique

Suivez les instructions pour le mortier chimique. Si le manteau isolant est particulièrement épais, utilisez une rallonge avec la canule pour injecter le mortier. Injectez une quantité abondante de mortier chimique. Même au niveau du bloc de mousse rigide, la tige d’ancrage doit être entièrement entourée de mortier chimique.

Injection du mortier chimique

Insertion de la tige filetée et positionnement

Insérez la tige filetée dans le trou de perçage rempli de mortier composite, puis calez la tige (avec des allumettes ou autre) pour éviter qu’elle ne se déplace avant la prise du mortier. Essuyez le mortier chimique avec un chiffon. Après insertion, la tige filetée doit dépasser de la surface de la paroi en fonction de l’écart au mur choisi (voir les fiches produit des ancrages WM 12XX6 et AS 12XX6)

Réglage de la tige

Petite bague d’étanchéité

A la fin du temps de prise (indiqué sur la cartouche de mortier composite) commence la suite du montage des pièces externes. Pour une étanchéité optimale, la surface de la paroi doit être plane, poncez autour de la tige si nécessaire. La bague d’étanchéité de petit diamètre est d’abord enfilée sur la tige et collée sur la façade.

Fixation standard dans l'isolant

Rondelle d’appui

Enfilez ensuite sur la tige filetée la rondelle d’appui métallique avec la rondelle de mousse étanche collée.

Écrou à embase

Vissez maintenant l’écrou à embase sur la tige, puis serrez-la contre la rondelle d’appui avec une clé plate, jusqu’à ce que la tige filetée soit fermement ancrée à la paroi. Une fente de 0,5 mm persiste entre la rondelle d’appui et la paroi.

Deux écrous plats

Les deux écrous plats sont ensuite vissés sur la tige filetée. La première est utilisée comme contre-écrou pour l’écrou à embase. Utilisez des clés plates pour contrer les deux écrous l’un contre l’autre. Le deuxième écrou plat servira à contre la tête serre-câbles.

Fixation de la tête serre-câbles sur la tige filetée

Pour l’ancrage WM 12XX6, vissez ensuite la tête serre-câbles et contrez la avec l’écrou plat (retirez d’abord la vis sans tête). La suite du montage est décrite pour le système de câbles que vous avez choisi, en plus des indications sur le montage pour la version lourde. Pour l’ancrage AS 12XX6, installez les lattes de bois horizontales.