• Deutsch
  • English
  • Français

Montage Avant

Le dispositif de fixation est appuyé sur des blocs de verre cellulaire, qui seront assemblés par FassadenGrün directement selon l'épaisseur indiquée pour l'isolant externe. Un nombre de rondelles pourront compléter et corriger la bonne longueur du corps d'appui. Toutes les pièces doivent être installées AVANT la mise sous enduit des panneaux isolants. Le processus de montage est détaillé sur cette page, pour compléter les fiches produit telles que pour les fixations XP 12XX3 et XP 12XX5. Il est recommandé de monter d'abord une seule fixation avant d'adapter le processus aux spécificités du bâtiment.

Conditions techniques

L'isolant doit ếtre épais de 12 cm au moins, l'enduit ne doit pas encore être posé. Le matérieau isolant doit être posé sous forme de panneaux (polystyrène expansé, laine de roche) avec une maçonnerie porteuse de béton, de briques pleines, creuses ou encore de béton cellulaire.

 

Fixation XP3 - XP 12XX3
Fixation XP3 - XP 12XX3

Outils spéciaux

Une scie cylindrique Ø 94 mm (XP 12XX3) ou Ø 127 mm (XP12XX5) est nécessaire, ainisi qu'un foret-marteau Ø 16 mm ou encore un foret-marteau extra long pour les panneaux isolants épais de plus de 16 cm ou encore un foret à percussion long, ainsi qu'une demi cartouche mortier composite ainsi qu'un pistolet d'injection. Pour les panneaux isolants > 16 cm il faudra un tube mélangeur supplémentaire. Un pistolet d'injection motorisé peut faciliter le montage (pas disponible chez FassadenGrün).

Fixation XP5 (XP 12XX5)
Fixation XP5 (XP 12XX5)

Autres outils

Un laser est utile pour marquer les points de perçage. A la place du laser le fil de maçon et un niveau à bulles laser permettent de marquer rapidement les points. De plus il faudra mètre ou mètre pliant et deux clés plates de 19mm, un tasseau carré ou similaire, une spatule, du crêpe de peintre, une équerre et un petit niveau à bulle peuvent aider à positionner la perceuse. Une brosse à perçages Ø 16 mm et un soufflet permettent de nettoyer les trous, un, compresseur peut être aussi utilisé. L'aspiration des débris avec un aspirateur est recommandé. Pour le montage des câbles d'acier, des outils supplémentaires comme une pince coupe-câbles et 1 ou 2 étaux de montage seront très utiles.

01. Marquage et alignement du foret

Il est vivement recommandé aux particuliers et aux bricoleurs amateurs de consulter la fiche sur les opérations de percage avant de procéder. Marquez le point de percage, posez la scie cylindrique à l'endroit du marquage. Ajustez ensuite la position du foret avec un niveau à bulle et / ou d'une équerre puis percez. Vérifiez l'alignement du foret dans toutes les directions pendant le percage!

02. Fraisage du cylindre

Fraisez le cylindre dans le panneaux isolant en aspirant les débris. Le fond sera égalisé ultérieurement.

03. Percage de la maçonnerie

Ajustez la position du foret Ø 16 mm avec un niveau à bulle et / ou d'une équerre. Percez ensuite - si le tamis à mortier chimique sera utilisé, la profondeur est toujours de 14 cm. Autrement, percez à la profondeur d'ancrage (la profondeur à laquelle la tige de fixation sera enfoncée dans la façade) + 1 cm.

04. Nettoyage du fond du cylindre

Fraisez les couches de colle restantes sous les panneaux isolants avec la perceuse.

05. Insertion du tamis à mortier chimique

Nettoyez très soigneusement le cylindre et le trou percé dans la facade avec une brosse, un soufflet et un aspirateur, idéalement même plusieurs fois. Si la maçonnerie est creuse il est impératif d'insérer le tamis à mortier composite. Pour une maçaonnerie pleine n'utilisez pas la tamis. Insérez maintenant à titre d'essai le dispositif de fixation.

 

06. Injection de mortier composite

Consultez les instructions pour l'utilisation de mortier composite (éjection des premiers centimètres de mortier, temératures, temps de prise, temps de perçage). Utilisez un tube mélangeur si c'est nécessaire. La cartouche devrait être au moins mi-pleine pour éviter un temps mort pendant les interruptions. Très important: positionnez l'embout du l'injecteur au fond du trou de perçage et injectez lentement le mortier sur toute la longueur. Procédez ensuite immédiatement avec l'étape 07.

07. Préparation du bloc de support

Vérifiez si la cartouche de mortier composite contien suffisamment de mortier (environ 1/4 de la cartouche nécessaire), pour pouvoir travailler sans interruptions. Retirez les cales de transport du bloc d'appui (nous vous serons très reconnaissants si vous nous les renvoyez en plus d'éventuels outils empruntés). Appliquez ensuite du mortier composite à l'arrière du bloc d'appui (une "chenille" spiralée). Si la fente entre la façade et les panneaux isolants est plus large que prévu, il faudra éventuellement appliquer du mortier composite à l'avant du bloc d'appui.

08. Insertion du bloc d'appui et de la tige filetée

Appuyez le corps d'appui avec la tige filetée contre la façade, en tournant très légèrement pour mieux répartir le mortier composite sur la façade. Si le bloc d'appui est à niveau avec la surface des panneaux isolants vous pouvez sauter les étapes 09 et 10!

 

09. Rondelles d'ajustement

Cette étape peut éventuellement sautée -  voir étape 08. Enfilez des rondelles d'ajustement plastique h=5 mm sur la tige filetée jusqu'à ce qu'il reste 3 - 5 mm avec la surface des panneaux isolants. FassadenGrün récupère volontiers les rondelles d'ajustement en trop!

10. Vissage du bloc d'appui

Cette étape est éventuellement inutile - voir étape 08! Enfilez la rondelle d'acier d=50 mm sur la tige filetée puis vissez l'écrou hexagonal sur la tige filetée. Le bloc d'appui entier est ainsi mis sous tension et stabilisé. Voir le graphique suivant si l'écrou dépasse du panneau isolant.

11. Dépassement de l'écrou

Selon l'enduit utilisé sur les panneaux isolants extérieurs (couche fine ou épaisse), l'écrou peut dépasser au maximum de 2 mm ou de 6 mm. Elle doit disparaître sous la couche d'enduit. Retirez une rondelle d'ajustement si nécessaire.

12. Protection de la tige filetée

La tige filetée doit rester propre, entourez la tige filetée de papier de peintre, de ruban d'emballage ou autre.

13. Colmatage de la surface

Colmatez le trou à niveau avec la surface du panneau isolant. Utilisez un mortier pour isolant ITE.

14. Enduit et peinture

Le mur équipé d'isolant est maintenant mis sous enduit. L'enduit doit être soigneusement appliqué autour des tiges filetées qui dépassent. La peinture murale est appliquée ensuite. Après la peinture, vous pouvez retirer le papier de peintre des tiges filetées.

15. XP 12XX3: rondelle ⌀ 85 mm

Pour la fixation XP 12XX3 la rondelle de protection ⌀ 85 mm. Retirez le film plastique protecteur puis vissez l'écrou à embase M12 et serrez fortement. La bague d'étanchéité de 5 mm est ainsi compressée de façon dosée.

15. XP 12XX5: rondelle de protection ⌀ 125 mm

Pour la fixation XP 12XX5, la rondelle de protection ⌀ 125 mm est enfilée (retirez le film pratique de protection), puis le disque de pression ⌀ 65 mm. L'écrou conique M12 est ensuite vissé et serré fortement. La bague d'étanchéité est ainsi compressée de façon dosée.

16. Autres écrous

L'écrou long et l'écrou plat (XP 12XX5) ou deux écrous plats (XP 12XX3) sont ensuite enfilés sur la tige filetée. Un des écrous est serré en contre-écrou avec l'écrou conique en utilisant deux clés plates. Le dernier écrou plat reste pour l'instant sur la tige filetée.

17. Etanchéisation supplémentaire

Si vous le souhaitez ou le maître d'oeuvre l'a demandé il est possible d'appliquer un matériau étanchéisant supplémentaire dans la joint, par exemple un matériau transparent comme "Ejoplast" de EJOT.

18. Montage de l'embout à rainures

L'embout à rainures est ensuite vissé sur la tige filetée et ajusté avec l'écrou plat restant en contre-écrou. Utilisez un outil plat comme un tournevis passé à travers une rainure pour tenir l'embout, et serrez l'écrou plat avec une clé plate. La suite du montage concerne les câbles d'acier. Procédez comme cela est décrit pour les kits de calibre lourd.