Colonnes végétales – plantes grimpantes sur piliers et poteaux

Cette partie est dédiée aux colonnes, piliers et autres éléments porteurs verticaux du bâtiment. Pour les mâts, lanternes et autres constructions non porteuses nous avons une distincte. Les plantes grimpantes peuvent coloniser poteaux, colonnes, piliers et autres éléments porteurs de la maison, comme les poteaux du balcon ou de la pergola. Elles peuvent devenir de véritables colonnes végétales : les câbles d’acier sont parfaits pour transformer les colonnes en supports pour grimpantes. Discrets, ils permettent à chaque plante de briller et de donner aux arrangements une apparence naturelle.

Colonnes végétalisées avec des glycines d’un atelier de Quedlinburg / Sachsen-Anhalt

Colonnes végétales au rez-de-chaussée

Premier cas de figure : seul le poteau doit être colonisé, mais pas le reste de la superstructure. Il est alors préférable de choisir des grimpantes dont la croissance est lente, où dont la croissance est facilement maitrisable : diverses annuelles, clématites, rosiers et vigne cultivée en cordon vertical ou en treille.

Mieux vaut éviter de percer des éléments porteurs, les ancrages légers comme dans le kit 1010 ou des câbles verticaux comme pour les kits 1020 et 1030 sont suffisants. En fonction de l’effet souhaité (verdure d’un côté ou tout autour), on placera de 1 à 5 câbles verticaux parallèles. Pour les piliers carrés avec des surfaces assez larges, on pourra également placer plus d’un câble vertical par coté si nécessaire (voir kit 4020). Voir plus bas pour les questions concernant les fixations murales.

Ipomée, Großjena sur Unstrut/ Sachsen-Anhalt
Ipomée, Großjena sur Unstrut/ Sachsen-Anhalt
Poteau avec câble pour guider une cobée grimpante (annuelle) à Weimar / Thüringen
Poteau avec câble pour guider une cobée grimpante (annuelle) à Weimar / Thüringen
Rosier grimpant sur deux câbles, système 1020, version moyenne
Deux câbles montés sur une colonne pour guider cette rose
Poteaux équipés de plusieurs de nos systèmes 4020, calibre simple, pour guider et palisser les plantes
Poteaux équipés de plusieurs de nos systèmes de support
Vigne palissée sur une colonne
Vigne palissée sur une colonne
Aristoloche siphon sur une colonne en béton, système gracieux de câbles et pitons
Support pour aristoloche, style international à Weimar, Thüringen
Rosier grimpant avec un système analogue au 4010
Plante grimpante sur un poteau, bâtiment du temps des fondateurs à Leipzig, Sachsen

Palissage de la plante au-delà de la colonne

Dans ce cas de figure, la plante grimpante doit couvrir une zone supplémentaire au-delà de la colonne (comme un balcon ou une pergola), ou bien le feuillage doit simplement couvrir la façade de l’étage et la colonne sert ainsi d’appui pour le tronc ou tige de la plante. On peut envisager l’utilisation des systèmes 1030 comme tuteur (ou même un système plus simple), ou un système combinatoire comme le 9010 ou le 9020.

S’il y a un surplomb, des câbles horizontaux supplémentaires devront être posés. Une alternative aux supports en câbles métalliques est d’attacher directement la plante sur la colonne à l’aide de ruban-crochets ou de bandages en caoutchouc. Vous pourrez voir des exemples similaires sur la page dédiée aux balcons.

Akébies au parc du château de Sanssouci / Potsdam. Promenoir baroque, des fils de fer sont tendus depuis plus de 200 ans sur ces colonnes.
Colonnes garnies de plantes grimpantes au château de Sanssouci / Postdam / Brandenburg
Wistéria sur poteau en béton, attaché avec du ruban adhésif
Wistéria sur poteau en béton
Wisteria (glycine) attachée en bas sur la colonne avec du ruban-crochets, ensuite avec un câble inox 1060
Plantes sur un balcon
Colonisation avec de la vigne sauvage sur un système 1020 sur chaque poteau
Poteau en bois végétalisé au château Tiefurt à Weimar / Thüringen
Petit kiwi porté par deux systèmes 1030
Poteau colonisé par un kiwi
Vigne sauvage sur câble inox
Vigne sauvage sur câble inox
Pergola et vigne
Pergola et vigne
Pergola habillé de kiwis
Pergola habillé de kiwis

Végétalisation de plusieurs étages

En tirant les câbles le long d’une colonne, on peut facilement guider les plantes en hauteur et répartir la végétation. On peut ainsi végétaliser plusieurs balcons ou pergolas. En ajoutant des câbles horizontaux (par exemple le long d’une rambarde de balcon), on diminue le poids sur les colonnes verticales.

Concernant l’ancrage

Quelle distance est nécessaire entre les câbles et les piliers ? On peut résoudre cette question avec pragmatisme en fixant les câbles très près des piliers. Nos kits les plus simples laissent peu d’espace entre le mur et la plante, les plus solides créent plus de distance.

Le choix des plots d’ancrage se fait notamment en fonction de l’espèce de plante grimpante choisie, mais aussi en fonction du type de mur. Pour les surfaces en béton, des précautions particulières sont à prendre.

Akebia attaché à des piliers en bois, installation similaire au système 1050, ici en version moyenne.
Végétalisation de piliers de balcon
Nos supports les plus massifs permettent de créer plus d’espace entre le câble et le poteau (Ici : vis de fixation WM 12153.
Piliers et grimpantes
Chèvrefeuille colonisant une promendade couverte
Plante grimpante palissée sur une armature métallique
Parfois les piliers sont couverts d'un revêtement isolant: nous recommandons d'utiliser les systèmes de fixation adaptés, comme ici le WM 12XX2 pour un bourreau des arbres.
Bourreau des arbres