Placement de la ligne de coupe lors de la taille de la vigne

La vigne est taillée avec un sécateur aiguisé, en laissant dépasser un moignon de 2 centimètres après le dernier bourgeon choisi.

Le bois n'est pas écrasé avec une taille précisé. L'endroit coupé doit être propre, lisse et sans fibres visibles: sinon le sarment va sécher trop et la circulation de la sève peut être interrompue.

 

Les sarments de l'année passée sont taillés comme suit: un nombre d'yeux (bourgeons) est compté depuis la base du sarment. Le sarment est taillé à 1 - 2 cm derrière le dernier bourgeon. Ce moignon permet d'éviter un déssèchement du denier bourgeon; la vigne ne répare pas facilement ses blessures. Un moignon de plus de 2 cm est préjudiciable aussi, puisqu'il facilite l'entrée des ravageurs. En coupant en biais on permet à la vigne de "pleurer" pour ne pas noyer les bourgeons.

 

Si une partie du tronc est taillée, laissez un morceau de tronc de 2 - 5 pour que le bois sec n'entrave pas la circulation de la sève dans le tronc. Les tiges fines sont coupées à ras du tronc.

Taille du sarment fructifère, en laissant dépasser 2 cm après le dernier bourgeon
Taille de la vigne
Point de coupe en biais pour permettre l'écoulement de l'eau
Nouvelle tige
Vigne domestique, des points de coupe récents et plus vieux sont visibles
Ligne de coupe