• Deutsch
  • English
  • Français

1ère année de la vigne

Après la plantation, le pied demande une attention constante. Vous trouverez ici des informations concernant l’arrosage, le palissage et le travail de la terre. Le processus qui a lieu au cours de la 1ère année est considéré terminé si la plante a eu une croissance vigoureuse. Sinon, le cycle est à recommencer.

Tuteurage

Au cours de la 1ère année, le pied de vigne doit former une pousse longue, vigoureuse et ligneuse, qui formera par la suite le tronc (image 01). Cette pousse doit sortir directement du point de greffe (partie plus épaisse), ou juste au-dessus. Les autres bourgeons sont enlevés (ébourgeonnage).

Si vous avez planté un pied acheté en pot qui présentait une petite section de tronc avec plusieurs bourgeons ou jeunes pousses, il faut alors utiliser la pousse la plus basse, les autres bourgeons sont enlevés et le tronc raccourci.

La pousse principale est attachée à l’échalas, par exemple avec du fil de caoutchouc creux. Si la pousse porte une grappe, il faut alors l’enlever. On ne touche pas aux pampres la première année (pousses jeunes qui captent la sève et sont situés au-dessus des feuilles plus anciennes) : les bourgeons (image 02) risquent d’être abîmés ou de sortir trop tôt.

Travail de la terre

La platebande doit être paillée, c’est-à-dire recouverte d’une couche de paille, herbe coupée ou de feuilles, et le paillage renouvelé, pour prévenir le dessèchement, et tenir à distance les autres herbes. Pendant la 1ère année au moins, herbes, fleurs et autres plantes ne doivent pas concurrencer le pied.

Arrosage

Dans un vignoble, l’eau de pluie doit suffire aux pieds de vigne. En limitant l’apport d’eau, les racines sont encouragées à creuser profondément le sol à la recherche d’eau – jusqu’à trente mètres. Cela active le développement des arômes (mais pas la taille des baies), c’est pourquoi le procédé est différent pour le raisin de table. Au cours de la 1ère année, il suffit d’arroser toutes les deux à trois semaines, mais en période sèche même plus souvent. Les plants situés en dessous d’un auvent ou d’une marquise, protégés de la pluie, doivent être particulièrement surveillés.

Fertilisation

Dans une terre de jardin normale, c’est-à-dire un humus sableux jusqu’à argileux, la vigne ne doit pas être fertilisée, une croissance trop rapide des sarments favorise les maladies fongiques.

Taille d’été

La pousse doit prendre, en fonction du cépage, une couleur brune-dorée, brun-rouge, ou brun-vert au cours de la lignification. On peut observer la progression de ce processus dès la fin de l’été. La pousse doit avoir l’épaisseur d’un crayon à papier au moins, et atteindre une longueur de 2 à 4 mètres (image 03). Si la forme souhaitée ne comporte pas un tronc très long, la pousse peut être raccourcie dès fin aout à 1,5 mètre, pour activer la maturation du bois et des bourgeons (taille d’été – image 04). Si la vigne doit atteindre une certaine hauteur de formation , on ne procède pas à la taille d’été.

Mesures en cas de croissance insuffisante

En été, le rameau principal pousse d’environ 2 cm à 3 cm par an. L’extrémité de la pousse est courbée et retombe mollement (image 05). Elle indique que la vigne est en bonne santé et a une bonne croissance. Si la pointe est tassée, c’est un indicateur que la croissance est stagnante (image 06). Cela peut par exemple être dû à un manque d’eau, d’ensoleillement ou de chaleur, mais aussi à une trop forte concurrence radiculaire par les plantes de son voisinage – c’est la principale raison d’une croissance insuffisante. On peut alors envisager l’abattage des autres plantes ou de déplacer le pied.

Inutile de former une vigne dont la pousse principale est trop faible ! Si malgré des conditions optimales la pousse est courte et moins épaisse qu’un crayon à papier standard, la vigne est taillée de façon à ne laisser 2 yeux (image 07). Le cycle de la première année est alors recommencé depuis le début jusqu’à ce qu’une pousse vigoureuse se développe.

Image 01 : cep de vigne au cours de la 1ère année, vers mai/juin environ
Formation du pied de vigne
Image 02 : Jeune pousse (verticale) et feuille principale (à droite), à l’aisselle de la feuille un pampre et un bourgeon.
Pampre de la vigne
Image 03 : Vigne vigoureuse au cours de la 1ère année
Cep de vigne au cours de la 1ère année
Image 04 : débourrement, épamprage et taille d’été, schématisation. Si le tronc de la vigne doit atteindre une certaine hauteur, on ne la taille pas.
Formation de la vigne
Image 05 : La pointe de cette pousse est légèrement courbée et tombe mollement, ce qui indique une croissance vigoureuse.
Image 06 : Cette pointe est tassée, ce qui indique une croissance stagnante.
Image 07 : Taille à effectuer si la croissance est trop faible au cours de la première année