Cordon vertical simple

La taille de formation de la vigne peut être faite de façon à obtenir de longs cordons verticaux, en particulier si l’on souhaite avoir un bon rendement de raisin de table. Cette formation peut sembler artificielle et sévère, mais se révèlera vite supérieure à toute forme « libre » de la vigne. Cette formation permet de passer moins de temps par la suite à trier les sarments, la taille d’entretien sera bien plus facile.

Origine

La taille de formation en cordon vertical simple est probablement une invention française, elle s’est par la suite exportée dans le reste de l’Europe et notamment en Allemagne.

Besoin en surface

Chaque cordon a besoin d’une surface murale d’environ 0,6 x 1 mètre, au maximum 1,5 x 2,5 mètres. Pour couvrir une surface plus large, on plantera plusieurs pieds, avec entre eux une distance de environ 1,5 mètres. Pour couvrir des surfaces plus hautes, on attribue à chaque plante des champs de hauteur décalée (voir graphique du bas).

Supports et palissage

Pour palisser un cordon de vigne vertical, on installera au moins un câble, de préférence même trois, espacés de 30 à 40 cm, pour que les sarments puissent s’accrocher ou être palissés de chaque côté. Pour créer un cordon particulièrement fin, on peut installer deux câbles, un pour la charpente, l’autre pour palisser les sarments. Ce système est tout à fait adapté à un treillage classique en bois.

Formation et taille annuelle

La taille de la vigne est expliquée sur les schémas en bas de page. La vigne croît de 50 à 80 cm environ chaque année à la verticale (environ 4 bras), et une fois qu’elle a atteint une certaine maturité, elle pousse au maximum de 8 à 12 bras à la verticale (soit 2 mètres entre le bras le plus bas et le bras le plus haut). La charpente du cordon vertical se termine environ 50 cm en dessous de la limite du support. Après la formation de la charpente, on effectuera une taille courte, idéalement un liant les pousses sur un des câbles. Le rameau est taillé à une longueur moyenne, la vigne étant particulièrement vigoureuse à cet endroit. Plus tard, on pourra passer peu à peu à une taille longue (voir schéma plus bas), en commençant par le haut du cordon, on limitera alors à 4 ou 6 le nombre de bras du cordon, avec plus d’espace entre les différents étages. De plus, il faudra effectuer chaque année une taille d’été.

Cordon de vigne vertical sur câbles inox ou treillages
Vigne en cordon vertical
Cordon de vigne simple lors de la pousse des sarments au printemps
Cordon de vigne simple
Jeunes cordons de vigne sur des treillages à 2 ou à 3 lattes pendant la pousse des sarments au printemps.
Cordon vertical
Cordons de vigne verticaux sur des treillages à gauche et en dessous du chemin de ronde.
Vignoble du château de Wackerbarth / Radebeul
Trois pieds de vigne en cordon vertical pour habiller ce mur
Cordon de vigne vertical
Photo pour l’image 11 (voir plus bas) : La charpente ancienne et sa prolongation sont solidement liées avec un lien caoutchouc.
Cordon de vigne en formation
Petit cordon de vigne palissé sur un pilier, sarments conduits du même côté, support avec 2 câbles inox, avant la taille d’hiver.
Petit cordon de vigne
Avant les vendanges, cordon de vigne avec une taille longue, cépage « Régent », câbles inox horizontaux.
Raisin sur un espalier de vigne
Cordons de vigne, taille longue ou courte selon les bras.
Cabane de vigneron
Petit cordon de vigne taillé court et sortie des sarments au printemps.
Cordon de vigne avec taille courte
Cordon de vigne vertical simple, branches taillées courtes. On voit le prolongement de la charpente en haut.
Cordon de vigne vertical
Cordons de vigne sur un mur avec comme support des câbles inox horizontaux. Taille courte, juste avant la taille sèche.
Espalier de vigne
Vieux cordon de vigne avec une taille courte sur trois câbles, pendant la chute des feuilles, juste avant la taille sèche.
Vieux cordon de vigne
Espalier de vigne après la taille d’hiver (taille sèche)
Cordon de vigne

Taille de formation

1ère et 2ème année

Image 01 : Croissance de la vigne et ébourgeonnage de la 1ère année.
Formation en cordon de la vigne
Image 02 : Taille d’hiver de la 1ère année.
Image 03 : Ébourgeonnage, printemps de la 2ème année, sortie des 5 cinq bourgeons restants.

3ème année

Image 04 : Les 4 sarments les plus bas sont taillés courts (en courson), le sarment le plus haut servira à prolonger la charpente, il est taillé à 5 yeux de long et palissé.
Image 05 : Après la taille d’hiver.
Image 06 : Pousse de sarments au printemps. Fin août, les sarments peuvent être raccourcis à une longueur de 1 mètre à 1,5 mètre, pour favoriser la maturation des bourgeons restants.

4ème année

Image 07 : Les nouveaux sarments de la vigne sont taillés à 2 yeux de long, le sarment directeur à 5 yeux.
Image 08 : Les sarments et moignons de bois de l'année précédente inutiles sont supprimés. Le sarment le plus éloigné de la charpente est supprimé.
Image 09 : Taille des sarments restants en coursons à 2 yeux.
Image 10 : Récapitulatif des étapes 07 à 09
Image 11 : Après la taille sèche. Si la hauteur voulue pour la charpente est atteinte, le sarment directeur est raccourci, en laissant 2 ou 3 yeux.
Image 12 : Pousse des sarments au printemps

Passage à la taille longue

Forme 01 : Taille alternée : pour chaque rameau d'où partiront les sarments fructifères, la taille est alternée d’une année à l’autre entre courte et longue. Ainsi, les rameaux affaiblis par la taille longue et un nombre de grappes important peuvent se reposer l’année d'après et développer des sarments suffisamment vigoureux pour la taille longue qui va suivre.
Forme 02 : Baaguettes horizontales. Une partie des baguettes a déjà été enlevée, les baguettes restantes sont taillées longues, et attachées à l’horizontale sur les câbles inox. Il n’y a pas de coursons de réserve - sur une baguette à l'horizontale, tous les yeux se développent avec la même vigueur; même près de la charpente, les pousses seront suffisamment fortes.
Forme 03. Baguette arquée: Les câbles du support sont à la verticale, baguettes sont attachées en arc. Les grappes sont mieux réparties puisque les bourgeons sont décalés. La distance entre les baguettes de chaque côté devrait être de 60 à 80cm.

Formes particulières

Organisation en cordons de hauteur alternée et avec une formation en palmette, avec une taille courte. Si vous préférez une taille longue, l’espace de 1,5m est augmenté à 2m. Si nécessaire, les bras de chaque double-palmette peuvent être agencés de manière à ne créer que deux axes au total (voir schéma en jaune. Les pieds peuvent alors être plantés près l’un de l’autre.
Pour que la masse foliaire atteigne une hauteur importante, ou si le développement de la verdure doit être rapide, on peut planter plusieurs vignes côte à côte, le feuillage de chaque vigne couvrant un "étage" différent.
Palmette de vigne palissée sur un treillage en bois après une taille sèche courte.
Vigne en palmette