Habiller la façade de plantes grimpantes

Certaines plantes peuvent coloniser une façade entière sans avoir besoin de support: cette méthode est particulièrement écologique. Il est également possible d'installer grilles et treillages d’espalier sur l'ensemble du mur, et de combiner plusieurs plantes grimpantes pour obtenir des contrastes. Inspirez vous des exemples de cette page si vous songez à couvrir entièrement votre façade.

Mur couvert de vigne dans une ferme à Dresden / Sachsen

Avantages et inconvénients

Avec une façade totalement colonisée par une plante, on peut agir sur le microclimat estival, en particulier dans les zones urbaines très denses. Une façade entièrement colonisée offre aux oiseaux et insectes un milieu de vie – une application pratique de la préservation des espèces et de la biodiversité ! Mais les coûts d’une telle installation sont souvent découverts plus tard quand les plantes atteignent le toit et doivent être taillées régulièrement. Et selon les plantes, des quantités importantes de feuilles mortes devront être ramassées ! Beaucoup de plantes peuvent également endommager sérieusement les bâtiments, et les fenêtres embroussaillées peuvent provoquer l’ire des locataires… Un conseil pour l’esthétique : la façade devrait rester nue au moins par endroits pour en conserver l’élégance…

Grimpantes à organes adhérents

Les plantes grimpantes à organes adhérents n'ont presque jamais besoin de support, elles permmettent d'habiller le façade à un coût réduit. C'est vrai en particulier pour le lierre qui garde ses feuilles toute l'année. La  vigne vierge et vigne vierge commune sont encore plus viguoureuses et la couleur de leurs feuilles à l'automne est magnifique.

Plantes grimpantes à palisser

La plupart des plantes grimpantes ont besoin d'un support pour pouvoir coloniser la façade. Anciennement pour couvrir un mur on utilisait des vignes, les plantes grimpantes étaient utilisées pour le rendement qu'ils apportaient. Mais les pieds de vigne doivent être développés et entretenus régulièrement, ce qui nécessite un savoir-faire très technique (vous trouverez ces informations sur notre site internet). Avec les rosiers grimpants il est aussi possible d'habiller des surfaces assez larges, par exemple en leur adjoignant clématites et annuelles.

Concept de végétalisation avec de la vigne vierge
Concept de végétalisation avec de la vigne vierge
Utilisation de plusieurs plantes sur un mur anti-feu, végétalisation avec de la vigne vierge, pipe des hollandais (en jaune) et renouée grimpante. Système de support similaire au 5040, conception et réalisation FassadenGrün 2002.
Colonisation de la façade

Galerie de photos

Vous verrez ici des façades végétalisées avec diverses plantes grimpantes avec ou sans support à différentes saisons.

Pan de mur large avec une bignone
Façade entièrement habillée avec une glycine palissée sur un espalier, mairie de Riesa / Saxe
Trois pieds de vigneTrois pieds de vigne
Très ancien palissage de poire au château de Hasselburg /Schleswig-Holstein
Chèvrefeuille persistant sur des câbles de support, ruelle de Konstanz / Baden-Württemberg
Bâtiment annexe avec des clématites des montagnes vigoureuses
Clématite vitalba et glycine sur le mur d'un centre commercial
Végétalisation de bâtiment en hiver avec du lierre
Végétalisation avec du lierre
Bâtiment avec du lierre, de la vigne vierge et des jardinières à Überlingen am Bodensee / Baden-Württemberg
Végétalisation exubérante avec une renouée sur des treillages d'espalier en bois
Plantes grimpantes (hortensia grimpant) et coloration automnale
Vigne vierge à trois pointes en automne
Vigne vierge à trois pointes en hiver