Tige d'ancrage M12 pour ITE/cône de support

Vis d'ancrage M12 en acier inox

Fiche produit

Descriptif / Prix

Tige d’ancrage avec une rondelle d’appui plus grande que le dispositif de fixation similaire AS 12XX2 ; inox A2, tige filetée M12 disponible en plusieurs longueurs, avec deux écrous et rondelles ressort pour le montage de treillages en bois. Deux contre-écrous, rondelle ressort et rondelle d’appui d=40 mm pour fermer le trou de perçage, Réduction du pont thermique grâce au collage au mortier composite, montage sans pression d’expansion.
>>> Prix

 

Utilisation

Veuillez également les indications d’ordre général pour le montage de treillages d’espalier en bois. Cet ensemble permet l'installation peu onéreuse et inoxydable d'un treillage d'espalier en bois. Pour fixer à la façade les lattes horizontales de treillages d'espalier classiques disponibles dans le commerce sur des murs isolés par l'extérieure en formant un cône d’appui. Utilisable pour des plaques d’une épaisseur jusqu’à 12 cm. Sans découpe de la façade. Il sera nécessaire de percer les lattes d’un trou de 12 mm, la largeur minimum des lattes est alors de 27 à 30 mm pour en garantir la stabilité.

En fonction de la longueur de la tige (voir tableau plus bas), on aura un écart au mur de 2 à 4 cm. L’écart au mur réel se calcule en ajoutant la profondeur de l’interstice à l'épaisseur des lattes horizontales du treillage. Pour des lattes de 27/27 mm on peut avoir un écart mural jusqu’à 10 cm. Pour des espaliers plus larges, prévoyez un écart de 0,6 m à 1,0 m entre les vis d’ancrage.

Pour des raisons statiques, l’écart mural devra être maintenu à un minimum, moins de 20 mm si possible. Utilisez la colonne « Maçonnerie avec enduit» si l’isolation extérieure a été montée sur un bâtiment ancien avec de l'enduit sous le revêtement isolant.

Diverses longueurs pour la tige, selon le tableau : dans le numéro d’article, le 3ème et le 4ème numéro indiquent la longueur de la tige en cm. Le tableau prend en compte 1 cm supplémentaire pour la couche extérieure armée au-dessus de l’isolation et la couche de colle située en dessous de celle-ci. Utilisez la colonne « Maçonnerie avec crépi » si le revêtement isolant a été montée sur un bâtiment ancien avec de l'enduit sous le revêtement isolant. Veuillez noter le numéro d’article correspondant à la longueur de la tige que vous souhaitez commander, et indiquez-le dans le champ « Remarques » apparaissant lors du processus de commande.

Longueurs disponibles

Écart au mur souhaité ( + épaisseur de l'isolation thermique)

Maçonnerie sans enduit (bâtiments récents)

Maçonnerie pleine ou creuse avec enduit (ancien bâtiments le plus souvent)

4 cm (6 cm)

AS 12244

AS 12264

2 cm (8 cm)

AS 12244

AS 12264

4 cm (8 cm)

AS 12264

AS 12284

2 cm (10 cm)

AS 12264

AS 12284

4 cm (10 cm)

AS 12284

AS 12304

2 cm (12 cm)

AS 12284

AS 12304

4 cm (12 cm)

AS 12304

AS 12324

 

À prendre en compte: Ce tableau est valable pour des lattes d’espalier de 30 mm d’épaisseur. Mais si vous montez un treillage préfabriqué particulièrement gracieux comme il en existe dans le commerce, avec une épaisseur de 10 mm seulement, retirez 20 mm à la longueur de la tige filetée.

 

Outillage recommandé

Foret marteau HB 16310, ou encore le foret a percussions SB 16400.

 

Montage

Consultez avant toute chose la fiche technique sur les opérations de perçage ainsi que les instructions sur l’utilisation de scellement chimique. Pour obtenir une étanchéité du montage, la paroi doit être plane, poncez si nécessaire. Effectuez un perçage traversant (12 mm) sur les pièces en bois au niveau des points d’ancrage. La paroi est percée à 16 mm pour permettre au mortier composite, non conducteur de chaleur, de faire barrière au pont thermique  (interruption du contact entre la vis et la maçonnerie, réduction du pont thermique). Profondeur du perçage entre 10 et 13 cm en fonction de l’écart mural désiré. Dans la maçonnerie creuse, utilisez en plus un tamis pour scellement chimique long SD 16130 : le perçage est alors de 16 mm et profond de 140 mm. Fraisez un cône dans le revêtement isolant, aspirez ou soufflez les débris. Le fond du cône devrait être plus petit de 10 à 20% que l’épaisseur du revêtement (par exemple 8-9 cm de diamètre pour un revêtement d’épaisseur 10 cm. Attention : le trou ne doit pas être élargi à l’avant, sinon la rondelle d’appui n’aura pas prise. Refroidissez la cartouche de mortier composite au frigo pour augmenter la durée du temps de séchage. Remplissez ensuite le trou de perçage et le cône d’appui avec le mortier composite.

Poussez les pièces mobiles vers l’avant du dispositif, injectez le mortier chimique, insérez la tige en la tournant, positionnez la tige et utilisez une cale pour éviter tout déplacement de la tige avant que le mortier chimique ne puisse prendre. Retirez le mortier qui coule avec un chiffon.

Après la prise du mortier chimique (consultez le mode d’emploi sur la cartouche), poussez contre la paroi la rondelle plate et le premier écrou, puis serrez-le jusqu’à ce qu’uniquement un interstice minimal soit visible entre la paroi et la rondelle. Fixez durablement cette position en contrant les deux écrous l’un contre l’autre en utilisant deux clés plates. Les lattes peuvent maintenant être montées sur ce dispositif de fixation.

 

Origine

« Made in Germany ». Écrous hexagonaux importés d’Asie.

Végétalisation de façades isolées par l'extérieur
Tige d'ancrage en acier inox
Vue de derrière: la bague d'étanchéité est épaisse de 5 mm dans la série AS 12XX4, ce qui permet d'obtenir une étanchéité même sans pression excessive sur la paroi fragile.
Montage dans l'isolation thermique
Le cône d'appui dans le revêtement isolant améliore la stabilité de la fixation.