• Deutsch
  • English
  • Français

Régulation thermique des bâtiments grâce aux plantes grimpantes

Pour être honnête: c’est valable surtout en été, lorsque le feuillage habillant la façade empêche le soleil de réchauffer le bâtiment. Une protection thermique contre le froid hivernal et une réduction des coûts de chauffage n’a lieu véritablement que pour des bâtiments couverts de tous les côtés par une épaisse couche de lierre, avec un maximum de 5 à 10% de réduction des coûts… et encore faut-il que le vent n’emporte pas les couches d’air isolantes de sous le couvert végétal...

Couverture de lierre sur une ferme à Hindensee / Mecklenburg Vorpommern

Protection contre la chaleur estivale

La protection thermique évoque pour la plupart des hivers froids et des couches isolantes pour réduire les coûts de chauffage. Mais l’isolation est nécessaire en été également, pour protéger murs et pièces d’un réchauffement excessif par les rayons du soleil. La verdure joue un rôle d’isolant naturel, en absorbant les rayons du soleil avant qu’ils n’atteignent la façade. C’est vrai en particulier pour les bâtiments qui ne disposent pas d’une couche isolante : la végétalisation de façade peut remplacer un climatiseur et ménager le porte-monnaie. La protection thermique en été à moindre coût participe activement à la protection de l'environnement!

Isolation thermique par le lierre
Isolation thermique par le lierre