• Deutsch
  • English
  • Français

Mildiou de la vigne

Le mildiou est aussi désastreux que l'oïdium pour la vigne, heureusement il n'atteint que rarement les vignes en treille sur la façade, les plantes y séchant plus rapidement que les pieds de vigne rampant sur le sol ou qui sont souvent éclaboussées. La maladie vient d'Amérique du Nord, et la vigne européenne n'a presque aucun moyen de s'en protéger. Le mildiou se développe d'abord de façon presque invisible sur la face inférieure des feuilles, sur la face supérieure il est visible sous forme de „tâches d'huile“. Les spores blanches se développent ensuite aussi sur la face inférieure, la feuille se déssèche et meurt rapidement, ce qui affaiblit le pied. Les baies atteintes prennent d'abord une teinte rouge-brun puis se déssèchent comme des petits sacs de cuir momifiés. Dans la viticulture, la vigne est traitée au cuivre, dans le jardin privé il faudra vite retirer les parties atteintes pour minimiser les dégâts. (lat.: Plasmopara viticola )

Mildiou de la vigne
Mildiou, sous la feuille
Peronospora, face supérieure de la feuille