Lianes grappinantes

Les plantes grimpantes de la catégorie des lianes grappinantes s’accrochent à des tiges ou à des câbles de support pour grimper. Les tiges  sont rigides et parfois dotés d’épines etc. Ces plantes peuvent être cultivées en espaliers si leur croissance est planifiée, et si elles sont palissées correctement.

Espèces

Les rosiers grimpants, le buisson ardent, le jasmin d’hiver et le mûrier sont des lianes grappinantes typiques, tout comme certaines clématites buissonnantes.

Supports adaptés

Les supports doivent pouvoir résister aux contraintes latérales provoquées par la croissance des tiges de ces plantes et être solidement fixées à la paroi. Les treillages moyens, lourds et massifs (pour un grand rosier par exemple) sont recommandés, les systèmes simples oder sogar léger pourront être envisagés dans certains cas. Une disposition en grille est idéale pour ces plantes, c’est-à-dire un support avec des composantes verticales ainsi qu’horizontales derrière lesquels on pourra coincer et attacher les pousses.

Supports « parfois » adaptés

Les systèmes de support avec câble unique ne sont que partiellement adaptés. Les systèmes avec deux ou plus de câbles parallèles, auxquels on pourra attacher les pousses en diagonale ou en forme de vague (rosiers) sont préférables. Choisissez un système ni trop grand, ni trop petit, pour préserver l'harmonie avec la taille atteinte par la plante.

Supports à éviter

Les systèmes de support aux mailles serrées ne sont pas adaptés aux plantes avec cette stratégie de croissance. Malgré leur prix plus élevé, ils n’apportent pas d’avantage supplémentaire pour la plante. De même, évitez les systèmes de support nettement plus grands que la plante qu’ils accueilleront, ainsi que tous les systèmes à dominante verticale.

Jasmin d'hiver et câble de support
Jasmin d'hiver - une liane grappinante
Rosier grimpant
Les roses sont des lianes grappinantes