Végétaliser un mur

Les murs libres, murs non porteurs et murs de soutènement aussi peuvent être transformés en jardin vertical, mais l'approche sera différente que pour une façade de bâtiment. La question se pose alors si la couronne du mur sera colonisée et si on veut donner à la végétation un port retombant. Cette page vous propose des exemples de murs habillés, en commençant par les murs de jardin anciens jusqu’aux murs anti-bruit les plus modernes. Vous trouverez des informations complémentaires dans les pages « murs de soutènement », « murs de pierre sèche » et « gabions ».

Mur habillé de vigne vierge, église à Wangen / Unstrut / Sachsen-Anhalt

Grimpantes à racines-crampons ou à ventouses

Pour habiller les murs , la solution la plus facile est d'utiliser des plantes qui s’accrochent seules aux parois comme la vigne vierge ; il n’y a pas besoin de la palisser ou d'installer un support supplémentaire. Le mur doit être dans un état impeccable lorsqu'on y fait pousser ces plantes: il ne doit pas y avoir d'infiltration d'eau par la couronne, et les joints du mur doivent être parfaitement fermés pour éviter que les pousses des plantes ne puissent pas s'y introduire et compromettre la solidité du bâti. L’hortensia grimpant et l’euonymus sont des plantes moins aggressives et risquées.

Mur habillé avec un fusain de fortune à Bennungen / Sachsen-Anhalt
Mur habillé avec un fusain de fortune à Bennungen / Sachsen-Anhalt
"Mur vert" grâce au lierre
"Mur vert" grâce au lierre
Vigne domestique palissée contre un mur
Mur de jardin avec de la vigne
Mur avec de la vigne vierge P. quinquefolia
Mur avec de la vigne vierge P. quinquefolia
Lierre
Mur partiellement colonisé par du lierre dans le chateau baroque de Delitzsch / Sachsen
Plante persistante, buis
Mur de pierre sèche colonisé par du buis
Lierre au port retombant
Mur végétalisé avec du lierre

Espaliers pour le palissage

Les espalier sont traditionnellement palissés contre un mur. Traditionnellement, les espaliers étaient installés contre les murs dans les régions plus fraiches du centre de l’Europe, la chaleur emmagasinée par la pierre permettant aux fruits de mieux mûrir. Dans le baroque, des murs de talutage étaient construits exprès à cet effet. En plus des treillages d’espaliers en bois on utilisait aussi des fils de fer tendus à l'horizontale, ce qui a inspiré le système 8010.

Végétalisation d’un vieux mur de talutage avec de la vigne, Radebeul / Sachsen
Végétalisation d’un vieux mur de talutage avec de la vigne, Radebeul / Sachsen
Ancien mur d’espalier avec de la vigne à Markwerben / Saale / Sachsen-Anhalt
Ancien mur d’espalier avec de la vigne à Markwerben / Saale / Sachsen-Anhalt
Pêchers et autres arbres fruitiers en espalier sur trois câbles verticaux
Pêchers et autres arbres fruitiers en espalier sur trois câbles verticaux
Mur d'espaliers avec de la vigne palissée sur des câbles horizontaux
Mur d'espaliers avec de la vigne palissée sur des câbles horizontaux
Tous les murs de cet ancien verger sont équipés de contre-espaliers, Potsdam / Brandenburg
Tous les murs de cet ancien verger sont équipés de contre-espaliers, Potsdam / Brandenburg
Espalier de tomates contre la façade
Espalier de tomates contre la façade
Un « mur vert » grâce à de la vigne sur espalier en bois, Château de Dornburg / Thüringen
Un « mur vert » grâce à de la vigne sur espalier en bois, Château de Dornburg / Thüringen
Représentation historique d’espaliers faits à l’aide de fils de fer et d’échalas en bois pour un verger mural
Représentation historique d’espaliers faits à l’aide de fils de fer et d’échalas en bois pour un verger mural
Cordon de vigne horizontal sur un mur de pierre sèche à Neuenburg / Freyburg / Unstrut / Sachsen-Anhalt
Cordon de vigne horizontal sur un mur de pierre sèche à Neuenburg / Freyburg / Unstrut / Sachsen-Anhalt
Pommier en floraison sur un espalier en bois, jardin historique de Weimar / Thüringen
Pommier en floraison sur un espalier en bois, jardin historique de Weimar / Thüringen

Systèmes de support pour les grimpantes

Presque toutes les plantes, exception faite du lierre et de la vigne vierge, ont besoin d’un support et doivent être palissées. Nos systèmes de câbles se prêtent parfaitement à une installation sur murs et murets, notamment les systèmes à forme allongée comme le 8010 ou le 8020. Si nécessaire plusieurs systèmes peuvent être montés en parallèle, par exemple le 4010 ou le 4020, tout comme ceux de la catégorie 6000.

Pour les murs de pierre naturelle ou en brique, nous recommandons vivement une distance d'au moins 20 cm entre les points d'ancrage et la couronne et les bords du murs pour éviter l'apparition de fissures. Même entre 25 - 40 cm des bords, il est recommandé de ne pas utiliser des chevilles à expansion mais du mortier composite pour coller les dispositifs de fixation.

Jeunes pousses de vigne vierge, fils d'acier de support
Vigne vierge palissée sur des fils d'acier de support
Mur fleuri avec une clématite grimpant sur un système 5050
Vigne vierge palissée sur des fils d'acier de support
Câble inox pour le support de plantes, système 4010
Système de support en câbles d’acier
Arbres fruitiers en espalier avec le système 8010
Système de câbles analogue au 8020
Agencement en zigzag
Hortensia grimpant sur un câble de support analogue au 1020
Fissure apparue à cause de l’utilisation de chevilles à expansion trop près de la couronne murale – voir explications.
Fissure apparue à cause de l’utilisation de chevilles à expansion trop près de la couronne murale – voir explications.
Clématite palissée sur un système 6060
Clématite palissée
Ceps de vigne en gobelet, des tiges métalliques montées dans des pitons accentuent les lignes horizontales (en zone urbaine, les câbles horizontaux risquent d’être utilisés comme une échelle)
Mur vert

Murs et matériaux modernes

Les murs modernes – souvent en béton ou blocs de béton – se prêtent bien à la végétalisation. Le montage des systèmes de câbles est plus simple que pour les murs anciens. Le risque d’apparition de fissure en bordure de mur est moindre, tout comme le risque d'infitration des pousses des plantes grimpantes.
La végétalisation des murs anti-bruit les rend plus supportables dans le paysage urbain. L'ensemble des facteurs doit être pris en compte: la croissance de la plante, feuillage persistant ou non, l’entretien, le besoin en eau... La végétalisation doit alors se faire en fonction de vos priorités. Il existe des études et des essais à long terme sur la végétalisation des murs anti-bruit.

Mur de délimitation en béton, système de câbles modifié 1060 avec des supports en version lourde
Mur vert avec des câbles de palissage horizontaux
Végétalisation d’un mur avec un chèvrefeuille à feuillage persistant
Végétalisation d’un mur avec un chèvrefeuille à feuillage persistant
Lierre sur le système 8050
Support pour un lierre
Végétalisation d’un mur antibruit de plus de 6 m de hauteur avec le système 8030
Mur antibruit végétalisé avec du lierre
Système de câbles 5030 pour un lierre
Tuteur pour un lierre
Vigne, mur de soutènement fait de blocs en forme de « L », système 8010
Mur antibruit avec de la vigne vierge vraie
Végétalisation d’un mur antibruit
La pose de grilles galvanisées est souvent moins coûteuse que l’installation de câbles inox
Grilles pour mur anti-bruit
Mur de soutènement en béton avec un système pour plantes grimpantes similaire au 5030
Mur de soutènement en béton avec un système pour palisser les plantes grimpantes
Mur antibruit et hortensias grimpants (plante gourmande en eau)
Mur antibruit avec des hortensias grimpants
Mur de soutènement avec des câbles verticaux et des glycines
Mur de soutènement et verdure