• Deutsch
  • English
  • Français

Fixation pour corps creux – Variante 02

La fixation pour corps est la deuxième de huit variantes pour monter un système de support pour plantes grimpantes sur une façade spéciale fine. Cette méthode est possible si la cheville introduite dans la lame d’air dispose de suffisamment d’espace pour son expansion ou pour basculer. Il peut s’agir de chevilles spéciales pour corps creux, de chevilles à bascule, mais aussi de chevilles universelles. Les kits de base ne peuvent pas toujours être utilisés pour la variante 02, plus bas vous trouverez des installations alternatives.  

Domaine d'utilisation

Les « corps creux » peuvent désigner entre autres la lame d’air sous un bardage, encore le double bordage d’une véranda, d’un jardin d’hiver etc. Les corps creux peuvent être vides ou remplis d’un matériau isolant.  Les fixations dans un corps creux sont très flexibles et il est possible de les placer à presque n’importe quel endroit, leur stabilité est nettement supérieure à ce que l’on aurait pour l’application de la variante 01 par exemple. La distance atteinte entre les câbles et la paroi est également nettement supérieure. Le montage est cependant plus difficile et plus long. Pour tous les cas où le panneau ou bardage est plus épais que 35 – 40 mm, la variante 05 peut aussi être envisagée.

Bei dickeren oder "gedoppelten" Materialien (z. B. Verschalung mit dahinter liegender Wandbauplatte), wo die Plattenstärke insgesamt mindestens 35 - 40 mm beträgt, kommt auch Variante 05 infrage.

Limites de la fixation en corps creux

Malgré tout, et justement lorsqu’un câble 3 mm est utilisé au lieu d’un câble 2 mm, les points d’ancrage devront être positionnés au plus près de l’ossature porteuse. Au milieu des panneaux, la déformation de la charge supplémentaire (distorsion, cabossage) est potentiellement plus grande. En dehors de cette limitation, la fixation en corps creux peut être utilisée pour des bardages de moins de 18 mm d’épaisseur.

Selon la cheville utilisée, il faudra également une profondeur minimale de la cavité. Chaque lame du bardage doit être plus solidement reliée à l’ossature pour accueillir la charge supplémentaire qui lui sera imposée par le système de câbles inox ! La zone de montage devra éventuellement être renforcée au moyen de clous ou de vis supplémentaires.

Il arrivera éventuellement que l’on touche les barres porteuses et non pas le corps creux, vous sentirez que vous percez un matériau plein. Il sera éventuellement nécessaire de choisir une méthode de fixation différente pour cette vis, ou même pour toute une rangée de vis.

Version simple

Les boulons à œil WM 06030 ou WM 08080 avec une cheville pour corps creux HB 00050 sont utilisées. Ces chevilles s’ouvrent dans la zone creuse du mur pour faire appui à l’arrière. Si la face arrière est accessible, vous pourrez utiliser les éléments de serrage GG 00000. Les vis à œil avec collerette WH 06061 peuvent être utilisées avec la cheville DH 08050 qui se noue et s’étire à l’arrière de la paroi.

Version légère

Les sets standards avec la vis à câbles WM 06093 peut être utilisée avec une cheville pour corps creux.

Version moyenne

Vous pouvez utiliser la version Premium en remplaçant la cheville standard par une cheville pour corps creux. Le bardage ou le panneau de façade doit alors très stable et résistant. Exceptionnellement si la charge sur le système est importante, une version Classic modifiée avec un WM 10101 et une cheville à bascule lourde peuvent également être utilisées.

Version simple avec l'élément de fixation WM 08080
Montage d'éléments inox sur un bardage à recouvrement vertical
Version moyenneVersion moyenne
Végétaliation d'un bardage
Fixation dans un corps creux
Bâtiment historique, double bordage, deux pieds de vigne
Fixation avec une cheville pour corps creux
Version moyenne sur un bardage bois
Fixation dans un bardage bois
Version moyenne sur un bardage bois
Fixation dans un bardage bois
Version moyenne sur un bardage, abricotier
Fixation dans un corps creux