Maçonnerie très ancienne avec enduit

Cette page de la partie « Maçonnerie avec enduit » traite de la maçonnerie ancienne avec enduit extérieur jusqu’à environ 1870. Les murs très anciens peuvent poser de nombreux problèmes. L’inclusion de cailloux dans l’enduit ou dans la maçonnerie, la pierre brute, la maçonnerie mixte, les joints larges, les colombages etc. sont autant de difficultés pendant le montage des dispositifs de fixation, pour tous ces cas nous recommandons l’utilisation d’un foret universel. Une solution est l’utilisation généreuse de mortier composite, vous trouverez des informations détaillées sur cette page.

Problèmes avec la maçonnerie

Les premiers problèmes peuvent se poser dès la couche d’enduit. Testez la force portante en tapotant doucement l’enduit. Il sera nécessaire de refaire l’enduit aux endroits sonnant creux avant de procéder au montage. L’utilisation conséquente de tamis assure de nos jours un sable au grain régulier dans les enduits, ce qui n’était pas le cas à l’époque ; il est possible de trouver des galets grands jusqu’à 2 cm dans les maçonneries les plus anciennes. Un perçage à ces endroits entrainera invariablement fissures et écaillement de l’enduit. Il sera utile de recouvrir le perçage avec une bande adhésive renforcée ou du ruban adhésif peinture et d’y tracer l’emplacement du perçage, puis de la retirer en douceur une fois le perçage effectué, pour éviter l’écaillement de l’enduit. Si des morceaux d’enduit devaient malgré tout se décoller de la paroi, les pièces seront maintenues par le ruban adhésif et pourront être remises en place avec du mortier composite ou autre.

Hier sind individuelle Lösungen gefragt. Ein Heilmittel ist oft Verbundmörtel, zum Füllen, Ausgleichen, Einkleben von Haltern oder der zugehörigen Dübel. Bereitet das Bohren Probleme, hilft ein Bohrhammer statt der Bohrmaschine, mitunter sind bei Stahlträgern dann auch Stahlbohrer erforderlich.

Problèmes avec l’enduit mural

Les premiers problèmes peuvent se poser dès la couche d’enduit. Testez la force portante en tapotant doucement l’enduit. Il sera nécessaire de refaire l’enduit aux endroits sonnant creux avant de procéder au montage. L’utilisation conséquente de tamis assure de nos jours un sable au grain régulier dans les enduits, ce qui n’était pas le cas à l’époque ; il est possible de trouver des galets grands jusqu’à 2 cm dans les maçonneries les plus anciennes. Un perçage à ces endroits entrainera invariablement fissures et écaillement de l’enduit. Il sera utile de recouvrir le perçage avec une bande adhésive renforcée ou du ruban adhésif peinture et d’y tracer l’emplacement du perçage, puis de la retirer en douceur une fois le perçage effectué, pour éviter l’écaillement de l’enduit. Si des morceaux d’enduit devaient malgré tout se décoller de la paroi, les pièces seront maintenues par le ruban adhésif et pourront être remises en place avec du mortier composite ou autre.

Colombages

Vous pourrez trouver du bois dans la maçonnerie des bâtiments d’avant 1870. Il peut s’agir d’une ancienne cheville bois recouverte d’enduit ou d’une poutre de colombage ; il s’agit alors entre ces poutres de pierres de remplissage, qui ont nettement moins de portance. La meilleure solution est alors de directement monter les ancrages au niveau des colombages plutôt que dans la pierre. Avec 4 perçages pour sonder (droite-gauche-haut-bas), on pourra s’assurer qu’on ne se situe pas sur en bordure de poutre. Vous pourrez trouver des informations sur la suite du perçage dans la partie « Bois massif ». 

Murs en pisé

Les murs en pisé, en argile et sable compressé ou en briques d’adobe peuvent aussi poser problème, notamment derrière une couche épaisse d’enduit. Pour le pisé, nous recommandons un scellement profond au mortier composite, avec une tige longue et un trou de perçage élargi en cône à l’arrière. Si vous souhaitez commander des articles pour un mur en pisé, demandez expressément à obtenir ces articles lors de la commande. Pour les briques d’adobe, il vous faudra suivre les indications du fabricant. Un remplissage de colombage avec de l’argile sur une armature de bois a une portance très faible, il sera nécessaire de monter les vis de fixation au niveau des poutres plutôt qu’au niveau du remplissage. 

Vis d’ancrage, chevilles et forets

Tous les calibres d’ancrage de FassadenGrün peuvent être utilisés sur un mur ancien intact. Un foret universel devra être utilisé pour les perçages. Si des problèmes apparaissent lors du perçage le montage devient alors plus difficile. Les versions simple et massive ne sont alors plus utilisables, selon la situation.

Si les problèmes listés plus haut se posent, vous pourrez les résoudre en utilisant du mortier composite. Contrairement au montage avec une cheville plastique, les vis d’ancrage sont directement collées dans la paroi. Le perçage devra être conique vers l’arrière, en appuyant le foret en rotation contre les parois du trou. Certains forets spéciaux permettent d’ouvrir le trou de 20 à 25 degrés vers l’arrière, ce qui multiplie les valeurs de maintien par dix ! Vous trouverez des informations complémentaires sur la fiche technique dédiée aux opérations de perçage.

 

Treillage d'espalier en bois de robinier sur un presbytère très anciens aux parois difficiles.
Vieux presbytère et vigne
Ruine aux murs de pierre brute
Maçonnerie de pierre brute très ancienne
Vigne sur un mur de torchis avec enduit externe
Vigne sur un mur de torchis avec enduit externe
Enduit mural et végétation en Bretagne
Enduit mural et végétation en Bretagne
Torchis et colombages
Torchis et colombages
Nous recommandons l'utilisation d'un foret universel pour perçer les murs anciens.