• Deutsch
  • English
  • Français

Instructions pour construire un support pour plantes grimpantes en bois

Sur cette page du thème "treillages d'espalier classiques" nous allons aboder plus en détail les instructions pour les étapes de la réalisation d'un support pour plantes grimpantes. Nous allons voir comment déterminer les mesures pour les différentes pièces de bois, les barres horizontales et les lattes verticales, comment déterminer l'écartement entre les lattes, et des techniques pour prolonger des pièces de bois qui sont divisées en plusieurs morceaux. Vous pourrez trouver des informations complémentaires sur la page des différentes vis d'ancrage, notamment en ce qui concerne lal distance qu'il faut laisser entre le treillage de support et le mur, comment fixer le treillage sur la façade et quelles vis utiliser.

Maison végétalisée avec de la vigne, treillage ancien en bois

Distance entre les barres horizontales

L'écartement entre les barres horizontales dépend surtout de l'épaisseur choisie pour les lattes. Selon le poids des lattes il faudra placer les barres horizontales entre 1,5 et 2 mètres pour les fixer suffisamment.

Distance entre les lattes verticales

L'écartement des lattes verticale devra être situé entre 15 et au maximum 35 (40) cm, selon l'esthétique, l'épaisseur des lattes et la plante grimpante. 22 à 25 cm sont une mesure moyenne.

Espalier simple avec des lattes serrées (22 cm)
Espalier simple

Profil du bois

Une largeur de 25 à 27 mm est généralement suffisante pour les lattes verticales qui auront ainsi l'air élancées et graciles. Pour les plantes les plus lourdes comme les arbres fruitiers en espalier par exemple il faudra éventuellement choisir des lattes plus épaisses, jusqu'à 30 mm d'épaisseur, pour que le treillage de support soit suffisamment solide.

Dépassement des barres

Les barres horizontales dépassent d'environ 5 cm de la dernière latte horizontale.

Espalier de rosier en bois avec un dépassement court des lattes
Système d'espalier en bois de chêne avec une vigne. Voilà à quoi ressemble un dépassement de lattes court. Les extrémités des lattes sont coupées droites et chanfreinées.

Extrémité des lattes

L'extrémité des lattes est coupée en oblique à un angle de 45 degrés pour faciliter l'écoulement de l'eau de pluie, mais vous pouvez choisir d'autres formes décoratives.

Ancien système d'espaliers en bois. Les échalas sont taillés à leur extrémité de façon à faciliter l'écoulement de l'eau de pluie. Une tige filetée sert d'ancrage.
Nouvelle grille de croissance en bois dur de robinier, en taillant en biais aux extrémités des lattes de façon à permettre l'écoulement de l'eau de pluie loin de la façade.
L'extrémité inférieure des lattes est taillée de façon à améliorer l'égouttement de l'eau de pluie loin du mur.
Lattes d'espalier habilement taillées
Solution réussie pour lattes d'espalier plates
Têtes de lattes à double inclinaison

Prolongement des lattes et des barres

Les lattes verticales des treillages de grande taille peuvent être prolongées facilement. A l'horizontale l'interruption des lignes doit être envisagée, l'effet visuel est souvent assez bon.

Les lattes très longues peuvent être formées à partir de deux pièces, reliées en taillant les deux extrémités en diagonale. Ici: bois de robinier peint en rouge suède.
Feuilles devant des lattes d'espalier
Le lattage des barres horizontales est susceptible de de pourrir si le bois n'est pas imprégné si de l'eau de pluie s'infiltre. La solution de droite est à préférer.
La jonction de deux lattes de bois de robinier avec un rabat d'acier inox
Les lattes sont prolongées en ajoutant une longueur de bois en laissant un petit interstice, qu'on ne remarquera que par un examen approfondi. Chaque barre doit être ancrée en au moins deux points à la façade, ou même plus selon le type d'ancrage.
Les espaces sont presque invisibles lors de la construction du treillage de bois.

Attacher les plantes sur le treillage

Certaines plantes s'accrocheront seules sur le treillage (annuelles à floraison longue et clématites), d'autres devront être palissées manuellement sur le treillage à l'aide de matériel de liage, comme c'est montré ici.

Certaines plantes grimpantes s'accrochent à l'espalier, comme ici ce pied de vigne.
Choisir du matériel de liage élastique pour attacher les jeunes pousses.
L'utilisation de câbles horizontaux supplémentaires fixés avec des crampillons EK 02550 facilitent le palissage des jeunes pousses - les travaux de liage sont minimisés.
Les vieilles pousses épaisses de la vigne sont attachés sur l'espalier côté extérieur