Historicisme (env. 1850 - 1914)

À partir de 1850, la viticulture présente auparavant partout en Europe connait une période de déclin, elle est dorénavant limitée aux régions au climat favorable. La responsabilité en incombe au phylloxéra, un ravageur de la vigne, et à diverses nouvelles maladies cryptogamiques touchant les espaliers. La vigne est alors remplacée peu à peu par des plantes uniquement décoratives dans la végétalisation des bâtiments. C’est d’Angleterre que vient la mode des espaliers purement ornementaux, pour les maisons de campagne comme des villes, par exemples des espaliers de roses et de clématites. Les tonnelles aussi étaient palissées de grimpantes dans les jardins privés de plus en plus nombreux. À partir de 1871 dans l’architecture industrielle comme lors de la construction de bâtiments à étages de « l’époque des fondateurs » en Allemagne, la végétalisation des bâtiments joue un rôle très mineur. Le mouvement des cités-jardin à partir de 1900 est un mouvement architectural parallèle décrit séparément.

Château style Tudor (néo-gothique) habillé avec des renouées grimpantes à Püchau / Sachsen

La végétation comme élément décoratif

Dans la deuxième moitié du 19ème siècle, les bâtiments étaient décorés avec de la végétation lors de la visite du roi ou de l’empereur. L’origine de la pratique est l’ancienne tradition de ne rien jeter et de tout réutiliser, ce qui inclut les branches coupées des plantes grimpantes au feuillage persistant (lierre, buis, houx…) Les tiges étaient tressées en guirlandes et accrochées aux façades, leur épais feuillage restant vert longtemps. Avec la découverte de nouvelles espèces de plantes grimpantes, ces guirlandes furent remplacées par des plantes grimpantes vivantes encore plus durables.

Guirlandes de verdure tressée traditionnelles
Guirlandes de verdure tressée traditionnelles

Nouvelles plantes grimpantes

De nouvelles espèces de plantes grimpantes arrivent en Allemagne depuis l’Asie, souvent avec un détour par l’Angleterre, ce qui élargit encore la palette des possibilités en matière de végétalisation. Lakébie arrive en 1845, le bourVigne vierge à trois pointes">vigne vierge à trois pointes en 1862, le kiwi en 1874 et la renouée grimpante en 1899. La clématite de Jackmann est créée en Angleterre et arrive en 1858. Par la suite, des centaines de cultivars de roses et de clématites arrivent en Allemagne depuis la France et l’Angleterre. Vers 1900, la plupart des espèces de grimpantes avec une présence significative aujourd'hui encore étaient établies en Europe.

Bâtiment historiciste avec une akébie
Bâtiment historiciste avec une akébie

Galerie de photos

Vous trouverez ici des exemples de bâtiments végétalisés de l’époque des fondateurs : les plantes ont souvent été directement installées au moment de la construction.

Renouée sur le château de Püchau / Sachsen, plantées vers 1995 (voir photo principale)
Bibliothèque nationale de Berlin, style néobaroque (environ 1910). La vigne vierge a été plantée lors de la construction.
Villa de l’architecture de villégiature à Binz / Rügen / Mecklenburg-Vorpommern avec deux ceps.
Deux wisterias (glycine) très anciens sur une habitation de Potsdam / Brandenburg, datant probablement de l’époque de la construction.
Villa végétalisée avec un wisteria
Campsis sur un fronton de style historiciste néorenaissance
Vigne vierge vraie sur un bâtiment annexe à Quedlinburg / Sachsen-Anhalt
Renouée dans un quartier de la « Gründerzeit » à Berlin.
Très vieille cabane de jardin avec vigne dans un jardin privé
Espalier de vigne sur une villa de 1862, banlieue de Dresden / Sachsen
Haras transformé en habitation, architecture industrielle de 1890, wistéria, « Kreuzvorwerk »de Halle an der Saale / Sachsen-Anhalt
Mairie de Lützen / Sachsen-Anhalt, avec une glycine
Wisteria (planté ultérieurement) dans un quartier de l’époque des fondateurs sur un bâtiment Art Nouveau à Wittenberg / Sachsen-Anhalt
Deux buissons ardents, bâtiment néogothique au parc de Babelsberg à Potsdam / Brandenburg
Petit espalier semblable au 4020 sur un bâtiment de l’époque des fondateurs à Leipzig / Sachsen
Vigne vierge sur une ruine de style néogothique de Wachau bei Leipzig / Sachsen