• Deutsch
  • English
  • Français

Dégâts aux façades

L'installation d'un treillage de support pour plantes grimpantes sur la façade d'un bâtiment est à la portée de tous les bricoleurs... Il y néanmoins certains pièges qu'il faudra éviter pour ne pas commettre d'erreur et endommager le support pour plante grimpante ou la maçonnerie. Lorsqu'un treillis mural se détériore, c'est presque toujours au niveau des attaches à la surface de la façade, là ou la force de cisaillement est la plus élevée: c'est à ce niveau que les vis de fixation peuvent plier ou être arrachées du mur. Il s'agit le plus souvent d'une erreur de planification, avec le choix d'un ancrage de diamètre trop petit, ou encore d'une erreur de conception de l'ancrage. Les plantes se développent lentement et prennent leur poids final au bout de quelques années, lorsque le délai garantie est déjà dépassé. Cette page recense les dégâts possibles lors de l'installaion d'un treillage de support pour plantes grimpantes ainsi que les mesures prises par FassadenGrün pour ses dispositifs de fixation. 

Dégâts aux câbles et vis de fixation à cause de charges trop élevées

Rouille

Si les treillis de support ne sont pas en acier inoxydable mais en métal galvanisé conçu pour une utilisation en intérieur, ils vont rapidement rouiller en extérieur. Les pièces en métal galvanisé sont inadaptées à une installation sur la façade d'un bâtiment et provoquer des coulures de rouille laides. Attention: dans certaines conditions, même l'acier inoxydable peut s'oxyder, et tous les acier inoxydables ne sont pas égaux. Les aciers utilisés par FassadenGrün sont les meilleurs pour une utilisation dans des conditions difficiles et sous une pluie régulière.

Ecartement entre le mur et les câbles

L'effet de levier et la charge en flexion sur la vis de fixation augmentent avec la longueur de la vis en dehors de la façade: l'ancrage peut être tordu ou arraché du mur plus facilement plus la vis dépasse loin de la surface. Veuillez respecter le dépassement maximal prévu pour nos tiges de fixation qui seront indiquées sur la page de chaque produit.

Solidité insuffisante des ancrages

Lorsque les dispositifs de fixation ne sont pas assez solides, c'est souvent à cause d'une accumulation de problèmes. Certains fabricants sous-estiment la poids du câble tendu et de la plante, et la tige des câbles s'amincit là ou elle est le plus sollicitée, c'est à dire directement à la surface du mur. Le problème peut aussi être causé par un chevillage inadapté. Les attaches de Fassadengrün ont un diamètre égal sur toute la longueur de la vis et sont profondément ancrés dans le mur avec des chevilles solides.

Poids supplémentaire inattendu

Les câbles ne portent pas toujours un poids identique à des moments différents: par exemple en hiver le poids de la glace et de la neige lors de périodes de gels, ou encore la pression du vent sur le feuillage (jusqu’à 50 kg/m²), particulièrement en hauteur et sur les arêtes du bâtiment. La plupart des dispositifs de fixation pour treillage à plantes grimpantes ne prennent pas en compte ces pics de charge, dont le poids est entièrement porté par les attaches. Si les attaches sont trop rigides, elles seront arrachées du mur, si elles sont trop flexibles elles vont plier. Nos dispositifs de fixation sont conçus de façon à amortir les pics de charge. Les câbles sont tendus à la main au montage, sans utiliser de tendeur. Nos tiges de fixation sont pensées de façon à laisser le glisser le câble hors de la tête de fixation lors d'un choc soudain pour ne pas endommager le mur ou la fixation et pouvoir facilement retendre le câble ensuite.

Palissage inadéquat de la plante grimpante

Les tiges de plantes grimpantes qui développent un tronc qui s'épaissit sans limite avec le temps ne doivent pas s'enrouler autour des câbles Une fois tenduses câbles, tendus, ne doivent pas être entourés ou étranglés par les plantes au port volubile. La tension créée par un tronc enroulé autour du câble peut atteindre 500 kg pour un câble de 3 mm et 1000 kg pour un câble de 4 mm, ce qui va arracher les ancrages des murs. Vous pourrez trouver sur ce site des informations sur la technique de palissage pour chaque plante grimpante, surtout pour les volubiles à tronc (wistéria, célastre, renouée) en consultant la page dédiée à la plante en question.

Support inadapté à la plante

Tous les supports ne conviennent pas à toutes les plantes, en fonction de leur habitus il faudra choisir des mailles plus ou moins serrées ou des câbles uniquement disposés à la verticale par exemple. Vous pourrez trouver en bas de la page de chaque plante grimpante un tableau récapitulant les formes pour les treillages de support qui permettront à la plante de se développer au mieux et les formes à éviter absolument.

Système de câbles inapproprié

L’utilisation d’éléments prévus pour tenir des rideaux par exemple, conçus pour des charges minimes, les dégâts statiques sont préprogrammés. Les ancrages seront arrachés du mur plus ou moins tôt à cause du poids de la végétation, de la charge liée au vent pendant une tempête, le poids de l’humidité après la pluie, des fruits etc. De même, les ancrages destinés à porter une tige métallique ne peuvent porter des câbles, la charge de tension est bien plus élevée. Le vandalisme apparait en général si le système est insuffisamment planifié, et des câbles horizontaux sont disposés à hauteur de pied.

Système de câbles inadapté, arraché à cause du poids excessif de la plante et présentant des traces de rouille
Dégâts au système de câbles
Vis à oeillets inadaptées avec la mauvaise cheville, avec un écart au mur trop important, ce qui a provoqué un arrachement du mur du brin inférieur
Oeillets de construction
Trop grand écart mural pour cette fixation
Trop grand écart mural pour cette fixation
Vandalisme: Dans l'espace public, tendez les câbles à la verticale jusqu'à environ deux mètres de hauteur pour prévenir toute tentative d'escalade.
Risque de vandalisme
La rouille de cette vis d'ancrage est provoquée par la couronne murale endommagée: les infiltrations d'eau provoquent la corrosion de la cheville zinguée normal à l'abri de toute humidité.
Système de câbles rouillé
Console murale conçue pour des tiges rigides en non pour des câbles d'acier
Console murale qui se décroche de la façade
Corrosion d'une cheville métallique après un étanchement insuffisant du trou de perçage. Un pic de charge a proovoqué l'arrachement de la vis d'ancrage du mur.
Cheville en métal attaquée par la corrosion
Rouille sur une zingage galvanique
Rouille sur une zingage galvanique
Trop grand écart au mur avec une tige de fixation trop petite
Erreur lors de la planification
Câbles distendus par une renouée grimpante, fixations trop sollicitées
Câbles endommagés
L'utilisation de câbles horizontaux dans la partie basse du mur sera éventuellement perçue comme une invitation à l'escalade, ce qui risque de tordre les ancrages et de détendre les câbles.
Photo prise en bas du mur
Spannseil mit hohem Wandabstand, Zwangsübertragung von Lastspitzen.
Spannseil Fehler
Système inadapté à la plante, mauvaise technique de palissage
Dégâts aux câbles
Console arrachée par une glycine (wistéria)
Ancrage mural endommagé