• Deutsch
  • English
  • Français

Variante 01 : fixation directe sur le bardage

L’installation d’un support pour plantes grimpantes sur la façade peut être délicat, notamment s’il s’agit d’une façade spéciale, avec un bardage ou autre. Nous présentons ici la première de huit techniques de montage possibles : le vissage des tiges de fixation directement dans les lames du bardage. Le coût de l’installation est peu élevé, puisque seuls les éléments les plus simples sont utilisés. Plus d’infos sur cette page.

Les façades concernées

Cette variante est adaptée pour presque tous les types de façades spéciales listées dans cette section, à l’exception des plaques d’ardoise et des tôlages. La paroi doit être épaisse de 18 à 22 mm au minimum, pour les parois plus fines, utilisez plutôt la technique 02. L’écart au mur qu’il est possible d’atteindre est limité à 1-2 cm, la charge maximale est relativement faible. Cette technique de montage est donc à utiliser pour les points de fixation intermédiaires ou pour les points de redirection d’un petit système de câbles. Pour les points de fixation terminaux, utilisez l’une des autres variantes (à moins que le câble utilisé soit épais de 1,8 mm ou moins). Les tubes carrés métalliques représentent une exception – plus d’infos plus bas sur cette page.

Dispositifs de fixation adaptés pour un bardage

Pour fixer directement dans un bardage, utilisez uniquement les petits éléments de fixation de la version simple. Si vous utilisez les vis à œillet avec une cheville universelle, celle-ci formera un nœud dans la paroi, ce qui correspond en fait à la méthode 02. Attention : le bardage doit être solidement fixé à la structure porteuse, il faudra éventuellement consolider ces points avec des vis ou des clous.

Version simple

Les  éléments les plus simples comme les crampillons, les clous-crampon ou les clous à œillet sont le plus souvent utilisés, ce qui correspond à la version « Mini ». Pour les lames de 22 – 24 mm, la version « Basic-S » est également adaptée. La version « Basic » et ses éléments plus épais peuvent également être installés de cette façon. La tige d’ancrage WM 06030 peut également être utilisée pour les tubes métalliques carrés.

Version légère

Les kits standards avec l’ancrage WM 06093 et sa cheville peuvent être utilisés pour des d’épaisseur 30 – 35 mm ou plus. Dans de la tôle profilée trapézoïdale, des chevilles métalliques pour corps creux peuvent être utilisées.

Version moyenne

Pour des planches de plus de 35 mm d’épaisseur vous pourrez utiliser la version moyenne « Eco », à partir de 40 mm également la version moyenne « Premium », à chaque fois sans cheville et en vissant directement dans le bois. Pour les tubes métalliques carrés, préférez l’ancrage serre-câbles WM 10081 (sans cheville en laiton), et en taraudant un trou de 10 mm, ou encore en utilisant un écrou borgne à riveter. Les paramètres atteints sont les mêmes que pour la version moyenne en ce qui concerne l’écart au mur, la charge maximale etc. Dans la tôle trapézoïdale épaisse, utilisez le serre-câbles à croix WM 08133 et des écrous borgnes à rivet M8. La charge maximale est dans ce cas moins élevée, les serre-câbles à croix peuvent être munis de câbles plus fins (1,8 mm au lieu de 3 mm).

Fixation dans les lames de bardage
Hortensia grimpant, clématite et un système de câbles en version simple
Bardage bois et végétation
Version simple avec la vis WH 06061 (points de fixation terminaux), crampillons KN 04055, fixations intermédiaires et points de redirection), clématite.
Bardage bois
Bardage bois et plantes grimpantes
Bardage bois et plantes grimpantes
Version moyenne sur un tube métallique carré
Tube métallique carré
Ce bardage de bois doit être renforcé avec des clous ou des vis supplémentaires. Les chevilles pour corps creux sont idéales pour les câbles tendus à l'horizontale (variante 02).
Pergola et système de support pour plantes grimpantes
Kit en version simple avec la vis à oeillet WH 07080
Câbles d'acier inox