Le bardage vertical à couvre-joints

Le bardage vertical à couvre-joints est le premier de 9 types de parois fines spéciales sur lequel il est possible, mais plus difficile, d'installer un système de support pour plantes grimpantes. Sur cette page, ces façades sont éclairées de plus près et à l’aide d’exemples en images lesquelles des huit variantes pour les fixations sont les mieux adaptées. Cette page a pour but de vous aider à choisir les éléments de support pour plantes grimpantes à monter sur votre bardage. Encore plus important : certaines plantes grimpantes peuvent causer des dégâts importants aux bardages en bois si les pousses s’infiltrent dans les interstices.

Caractéristiques

Les bardages verticaux sont un grand classique des revêtements bois. Un bardage est constitué de lames posées à joints ouverts et de couvre-joints posés par-dessus. Les lames sont en général d’une épaisseur de 20 – 24 mm, les couvre-joints peuvent être nettement plus minces et apparaitre comme des baguettes d’ornement. Le bardage peut être peint (ou traité) ou non. Pour les fixations décrites ci-après, nous recommandons l’utilisation des forets de la cassette UB 77777.

Fixation dans les lames de bardage

Les vis de fixation pour nos treillages inox seront d’abord montées au niveau des lames de bardage. En principe, les six variantes sont possibles, la variante optimale étant la variante 05 (fixation dans le bardage ET dans l’ossature qui se trouve derrière. Pour les autres variantes, les points de fixation devraient être placés au plus près de l’ossature si possible, puisque les lames de bardage risquent de se déformer si le point de fixation se situe à mi-distance de deux points d’ossature. Si les points d’ancrage sont placés de cette façon vous pouvez envisager la variante 03 (montage d’assemblage traversant) et la variante 01 (montage direct dans les lames de bardage), mais dans ce cas les points de jonction entre les lames de bardage et l’ossature devront être renforcées avec des vis ou des clous supplémentaires.

Dans les couvre-joints

Si vous posez les vis au niveau des couvre-joints, la distance entre câbles et parois augmente naturellement en conséquence. Lames de bardage et couvre-joints ne doivent en règle générale pas être reliés pour éviter d’introduire des contraintes. C’est pourquoi la variante 05 (fixation dans le bardage et dans l’ossature) n’est pas toujours possible, puisque la pression au niveau du joint crée une liaison entre les lames de bardage et le couvre-joint. Cette variante est donc à tester au cas-par-cas. La variante 01 peut être considérée pour les points d'ancrage intermédiaires.

Bardage vertical à recouvrement avec de la vigne
Bardage vertical à recouvrement avec de la vigne
Bardage à recouvrement, variante 01, hortensia grimpant
Bardage à recouvrement
Variante 05, bardage à recouvrement
Bardage à recouvrement
Variante 05, marille
Végétalisation avec une marille
Variante 05, bardage clouté
Bardage clouté
Bardage vertical à recouvrement avec de la vigne
Bardage vertical à recouvrement avec de la vigne
Variante 03, bardage à recouvrement avec clématite
Bardage à recouvrement avec clématite
Variante 01, clématite
Bardage à recouvrement végétalisé
Bardage à recouvrement végétalisé
Bardage à recouvrement végétalisé
Variante 01 - Bardage à recouvrement vertical
Bardage à recouvrement vertical