Bardage à joints ouverts

Les bardages à joints ouverts sont le quatrième de neuf types de façades spéciales sur lequel il est possible de monter un treillage pour plantes grimpantes. Cette page doit vous aider à choisir la technique de montage adaptée pour votre façade parmi les huit variantes possibles. Important : certaines plantes grimpantes peuvent causer des dégâts si les pousses s’infiltrent dans les interstices du bardage !

Caractéristiques

Les bardages ouverts sont de plus en plus utilisés en architecture ; ils sont constitués de lattes horizontales rectangulaires solides (épaisseur 30 – 40 mm), posés sans languette et rainure et sans contact entre elles. Les joints ainsi formés sont des joints d’ornement utilisés pour leur configuration visuelle. Les profils de bois sont biseautés en rhomboïde pour permettre l’écoulement de loin de la maçonnerie, c’est pourquoi on appelle parfois ce bardage un « bardage rhomboïde », ou « bardage trapèze ». Au sens large, toutes les planches et lattes posées à joints ouverts peuvent entrer dans cette catégorie, soit le plus simples clôtures à lattis, les façades de bambou etc. Pour les méthodes de montage décrites ci-après, nous recommandons l’utilisation de notre cassette de forets UB 77777.

Solutions pour le montage des treillages

Un bardage ouvert est moins stable qu’un bardage à emboitement, leur statique n’est pas celle d’un panneau ou d’une plaque, c’est pourquoi ce type de bardage supporte moins les sollicitations en flexion. Plus un bardage rhomboïde est épais, plus il est résistant. Pour estimer la charge, on peut consulter la limite d’élasticité des câbles utilisés, c’est-à-dire 250 kg de charge pour un câble de 3 mm par exemple. Les treillages en version lourde et massive (câble de 4 mm) sont presque toujours exclus.

Pour fixer sur la paroi les ancrages pour câbles, toutes les méthodes de fixation décrites ici peuvent être utilisées, à l’exception de la variante, la variante 05 (fixation dans le bardage et dans les chevrons d’ossature) étant la solution optimale. Pour toutes les autres variantes, les points d’
ancrage devront être situés au plus près de chevrons, les lattes étant plus susceptibles à la déformation lorsque l’on s’éloigne des points d’appui. Lorsque cela est pris en considération, la variante 03 (fixation par assemblage traversant) et la variante 01 (fixation directe dans le bardage) rentrent aussi en ligne de compte, il faudra alors renforcer la liaison entre les lattes et les chevrons en posant des clous ou vis inox supplémentaires.

Même la variante 02 (cheville pour corps creux) peut être adaptée pour un bardage rhomboïde, à condition de s’assurer que les parties en acier galvanisé, dans la partie interne du bardage, de la cheville ne puissent en aucun cas rentrer en contact avec de l’eau de pluie, et que la rosée ne puisse s’y former, ce qui entrainerait la corrosion de ces pièces.

Façade de tiges de bambou, variante 03
Façade avec du bambou
Variante 05, bardage rhomboide ouvert et clématite
Bardage rhomboide ouvert
Variante 05, version moyenne (modifiée) avec WM 10083
Bardage ouvert et système de câbles
Variante 03, version légère sur un bardage ouvert vertical aux arêtes biseautées
Système de câbles sur un bardage en bois
Variante 01, mur de séparation en terrasse, grille de câbles avec des clous à oeillet NA 04060
Systèmes de câble poiur un bardage
Variante 03, version légère vissée avec des éléments de serrage supplémentaires
Bardage ouvert et végétation
Variante 03, façade de balcon et vigne
Bardage bois ouvert
Badage trapézoidal ouvert
Badage trapézoidal ouvert
Variante 05, détail de la photo du haut
Systèmes de câble pour un bardage
Variante 05, vis à croix Premium
Bardage rhomboide avec un serre-câble à croix